Médias+

Sondage

Que pensez-vous des recommandations de l'Examen Périodique Universel adressées aux Emirats Arabes Unies ?

Recommandations intéressantes
0%
Je m'attendais à mieux
0%
Je n'ai pas eu connaissance de ces recommandations
0%
Total votes: 0
The voting for this poll has ended on: août 2, 2018

 

rokn fr 05

 

L’avocat Dr.Mohamed Rokn , le professeur universitaire ,le défenseur des droits de l’homme et l’avocat, est en prison Razin aux EUA pendant quatre ans suite à sa condamnation par la cour de sureté de l’état pour dix ans de réclusion , accusé à tort d’avoir monter une organisation en vue de renverser le régime en place.  

Les EUA n’a pas pu tolérer que Dr Mohammed Rokn milite en faveur des droits de l’homme universels et indivisibles et prend la défense des personnes accusés d’avoir porter atteinte à la réputation des EUA et ses institutions par des tweets et des pétitions en l’occurrence l’affaire "UAE 5"

Plusieurs violations aux droits de Dr.Mohamed Rokn ont été commis par les autorités des EUA . L’avocat Dr.Mohamed Rokn a été détenu arbitrairement , disparu forcément , torturé , maltraité ,privé de son droit à un avocat , de la visite de sa famille et du droit d’être soigné .

Dr. Mohammed Rokn s’est vu condamner sans les garanties d’un procès équitable par la cour de sureté de l’état aux EUA , une juridiction d’exception dont les jugements sont définitifs et dépourvus de recours . 

Etre solidaire avec l’avocat Dr.Mohammed Rokn c’est défendre la dignité de l’avocat et sa sureté personnelle et professionnelle .

Facebook , Twitter : @ICJaHR

 

mansoor ennals award

Genève, le 6 octobre 2015

Monsieur Ahmed Mansour, l'éminent défenseur des droits humains émirati, a reçu le prix Martin Ennals de 2015 lors de la cérémonie organisée par la ville de Genève, à Uni-Dufour le 6 octobre 2015. Cette reconnaissance internationale est une preuve vivante que M. Mansour comme les autres défenseurs des droits humains qui se battent dans leur propre pays ne sont pas oubliés et que leurs voix résonnent fortement. En attribuant le prix à un éminent militant des droits de l'homme émirati, le jury a réitéré un message de solidarité et de soutien à tous ceux qui mettent leur vie en péril pour promouvoir et protéger les droits de l'homme dans la région du Golfe, principalement dans les Émirats Arabes Unis (ÉAU).

Le Prix Martin Ennals met en lumière les violations des droits de l'homme dans les Émirats Arabes Unis. Maintenant, tout le monde sait que dans ce pays, qui est ironiquement un membre du Conseil des droits de l’homme, les autorités s'appliquent deux poids deux mesures et imposent l'interdiction de voyager à Ahmed Mansour.

Nous rappelons que M. Mansour était l'un du groupe des « 5 émiratis » arrêté en 2011 par les autorités émiraties. Depuis 2006, il a mis la lumière sur des questions comme la liberté d'expression, les droits civils et politiques. M. Mansour sensibilise à propos des détentions arbitraires, de la torture, des procès inéquitables, de la partialité de la justice et des lois émiraties qui ne sont pas conformes aux standards internationaux. Il a été emprisonné en 2011 et depuis lors, les autorités lui refusent le passeport, donc le droit à la liberté de mouvement.

Le Centre International pour la Justice et les Droit de l’Homme (CIJDH) soutient M. Mansour car il a un rôle important en fournissant une évaluation crédible et indépendante de la situation des droits de l'homme aux Émirats Arabes Unis. Nous sommes heureux de le féliciter pour le prix qui reflète son courage et sacrifice. Aujourd'hui, nous sommes pleins d'espoir que ce prix sera un tournant positif vers une amélioration radicale de la situation des droits de l'homme aux Émirats Arabes Unis ainsi que dans la région du Golfe.

Le CIJDH félicite M. Mansour, tous les défenseurs des droits de l'homme et toutes les personnes opprimées dans les prisons ou à l'extérieur aux Emirats Arabes Unis.