Médias+

Sondage

Que pensez-vous des recommandations de l'Examen Périodique Universel adressées aux Emirats Arabes Unies ?

Recommandations intéressantes
0%
Je m'attendais à mieux
0%
Je n'ai pas eu connaissance de ces recommandations
0%
Total votes: 0
The voting for this poll has ended on: août 2, 2018
Amer shawa

EAU: 

Amer al-Shawa, libre après des mois de disparitions forcées

Genève, le 13 février 2015

Nous venons juste d’apprendre au Centre International pour la Justice et des Droits de l'Homme que Mr. Amer al-Shawa, qui était détenu dans les prisons des Émirats Arabes Unis depuis le mois d’octobre 2015, a été libéré et renvoyé directement en Turquie.

Nous sommes ravis d’apprendre ces nouvelles et nous félicitons sa femme et tous les membres de sa famille pour cette libération.

Nous appelons les autorités des Émirats Arabes Unis à libérer tous les ressortissants étrangers victimes de disparition forcée et tous les prisonniers d'opinion dans les Émirats Arabes Unis.

Nous rappelons que la police de l'aéroport de Dubai avait arrêté Amer al-Shawa le 2 octobre 2014, sans charge claire. Elle l’avait emprisonné pour une période de 5 mois dans un lieu tenu secret, sans en informer sa famille sur les raisons et le lieu de sa detention.

Ceci vient après la première libération d'hommes d'affaires libyens qui avaient été victimes de disparition forcée sans jugement et qui avaient été soumis à des formes brutales de torture.

Tout en remerciant tous ceux qui ont contribué à la défense de la cause d'Amer al-Shawa et qui ont exigé sa libération, nous appelons les autorités des Émirats Arabes Unis à poursuivre dans cette voie, à ne pas enfreindre les droits de l'homme et à libérer tous les détenus emprisonnés en raison de leurs opinions politiques, de leurs affiliations ou de leurs activités en matière des droits de l'homme.

Nous appelons aussi toutes les organisations internationales à poursuivre leurs efforts visant à garantir les droits et libertés dans les Émirats Arabes Unis.

Pour plus d'informations, contactez-nous par e-mail au Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.