Médias+

Sondage

Que pensez-vous des recommandations de l'Examen Périodique Universel adressées aux Emirats Arabes Unies ?

Recommandations intéressantes
0%
Je m'attendais à mieux
0%
Je n'ai pas eu connaissance de ces recommandations
0%
Total votes: 0
The voting for this poll has ended on: août 2, 2018

الاحمدي

Genève, le 25 mars 2015 

Depuis une semaine, Mansour Al-Ahmadi a été mis en cellule d'isolement. Il est probablement puni par les autorités pénitentiaires.

Heureusement, il est sorti de la cellule d’isolement lundi. Il a dit qu'il avait été placé en isolement parce qu'il avait salué un de ses collègues en d’autres termes. Et un officier l’a interrogé, pendant qu’il signait sa parole mise par écrit; Il n'a pas trouvé ce qu'il avait dit. Ensuite, ils l'ont mis à l'isolement et l’y ont laissé quatre jours enchainé, ce qui lui a causé des blessures sur sa main à cause des chaînes. Et ils ont refusé de le détacher même pour aller aux toilettes. Il a refusé de manger pendant trois jours. Ainsi, il a été assisté par un des officiers qui lui a demandé de signer un papier comme quoi il était en grève de la faim, ce qu'il a refusé de faire parce qu’il n'était pas capable d'aller aux toilettes. Donc, ils l’ont libéré. Et il a mangé le premier repas à 11heures pendant la nuit.

Au cours de la semaine ses chaines lui ont été retirées deux fois, et il a dormi sur le sol de la prison. Il souffrait de douleur dans le dos car il était allongé sur le sol et souffrait des chaînes.

Nous savons que la cellule d’isolement est une punition cruelle et inhumaine et qu’elle est considérée comme une forme de torture. Les autorités carcérales utilisent généralement cette méthode d’une manière arbitraire pour humilier le prisonnier et le condamner au silence. La cellule d’isolement a des effets dommageables sur la santé mentale et somatique de ceux qui y sont soumis surtout que la mesure est souvent utilisée pour une durée indéterminée.

Mansour Al-Ahmadi est l'un des 61 détenus actuellement dans la prison de Razin, après son arrestation arbitraire pendant les mesures de répression à grande échelle contre la liberté d'expression et d’association dans les Émirats Arabes Unis et son procès inéquitable. Il a été condamné à une peine de prison allant de 7 à 15 ans dans le procès de masse d'un groupe de 94 militants de ressortissants des Émirats Arabes Unis.

En 2014, le Président de l'Union nationale des étudiants émiratis, Mansour Al Ahmadi, a été agressé, après avoir refusé les ordres du gardien de marcher au soleil, loin de l'ombre, comme il retournait dans sa cellule. Et pour punir « Al-Ahmadi » ils l’ont transféré dans la cellule d’isolement, après qu’il ait agressé le garde.

Le Centre International pour la Justice et les Droits de l’Homme exprime son inquiétude à propos de la recrudescence des actes d’isolement dans les prisons des Émirats Arabes Unis et en appelle à une action urgente pour :

1. La libération immédiate et inconditionnelle de Mansour Al-Ahmadi et de tous les autres prisonniers d'opinion détenus aux Émirats Arabes Unis pour avoir pacifiquement exercé leurs droits à la liberté d'expression et d'association

2. S’assurer que tous les prisonniers, y compris Mansour Al-Ahmadi, sont traités avec dignité et respect, sont protégés contre la torture et autres mauvais traitements, ont un accès fréquent à leurs familles, reçoivent tous les soins médicaux qu’ils peuvent exiger et sont détenus dans des conditions adéquates en conformité avec l'Ensemble de règles minima des Nations Unies pour le traitement des détenus

3. Demander aux autorités émiraties de justifier cette mesure arbitraire d'isolement de Mansour Al-Ahmadi

4. Rappeler au gouvernement des Émirats Arabes Unis la Convention des Nations Unies contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants et la Charte arabe des droits de l'homme, desquelles les Émirats Arabes Unis sont partis

Pour avoir plus d’information, veuillez nous contacter au: +41 78 835 60 77 ou

Par email. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.